Le redéploiement des enseignants dans les zones austères ou éloignées, un casse tête pour les autorités !

Pour assurer une éducation de qualité pour tous les enfants du Niger, il faut nécessairement un nombre d’enseignant en quantité et en qualité suffisant pour toutes les écoles sur le territoire sans distinction de zone. Le Niger est un pays vaste d’une superficie de 1.267 000 km2. Le taux de scolarisation net est en progression, il s’élève à 71% environs pour l’année 2013 – 2014 alors qu’il n’était que de 37,3% en 2001. Le système éducatif nigérien est caractérisé par la faiblesse des infrastructures, une forte présence d’enseignants contractuels mais surtout une disparité dans le redéploiement des enseignants ce qui fait que les zones austères ou reculées ont des difficultés. La plupart des écoles dans les zones reculées sont confrontées au manque criard d’enseignant. Le personnel enseignant ne se réduit parfois qu’au seul directeur et à un seul contractuel à certains endroits, le ratio un enseignant pour 45 élèves norme fixée par l’UNESCO est loin d’être atteint. Dès lors, un des défis majeurs qui se posent (...)

Mme Karki Ramatou, une battante au service du bien être de la Mère et de l’Enfant !

Mme Karki née Ramatou Adamou Arouna est une active par son engagement en contribuant beaucoup au bien être des femmes et des enfants au Niger. Elle dirige l’Association pour la promotion de la santé et Nutrition de la mère et de l’enfant O.N.G LA MAMAN. La mission principale de cette O.N.G pour Mme (...)

La FAO renforce la coopération sud-sud entre le Niger et la Tunisie

C’est dans ce cadre qu’une forte délégation d’experts des ministères de l’agriculture et de l’élevage ainsi que de l’environnement, du réseau des chambres d’agriculture, des producteurs et productrices, conduite par le Ministre d’Etat, chargé de l’agriculture et de l’élevage M. Abouba Albadé est arrivée à (...)

La FAO booste la production maraichère au Niger avec 3734 kg de semences potagères pour la campagne irriguée 2016-2017

Dans le cadre de son appui à la campagne irriguée 2016, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture a mis à la disposition des maraichers nigériens 3534 kg de semences d’une valeur d’environ 60 millions de Francs CFA ( 2300 kg de chou, de 200 kg de laitue, de 500 kg de tomate (...)

La FAO appuie le Niger à soutenir des ménages très pauvres

Dans le cadre du projet Food for Peace, la FAO a apporté aux ménages très pauvres et pauvres ciblés par le projet, un appui important et diversifié pendant les campagnes hivernales et de contre saison en 2015 et 2016 pour la mise en valeur des terres récupérées par le PAM et la pratique du maraîchage. (...)

Accèder aux archives des articles publiés à la une